25 novembre 2013

La dernière visite Versailles Intime m’a emmené sous les fontaines du parc du château de Versailles, à la découverte de son réseau hydraulique.

Si vous avez déjà eu l’occasion de visiter le parc pendant les Grandes eaux, vous vous douterez que toute cette magnificence a son prix dans la complexité des labyrinthes de conduits qui les alimentent. Une complexité qui s’est construite pas à pas : au tout début des travaux hydrauliques, le seul réservoir de Versailles contient 100 m3 d’eau et les quelques fontaines sont alimentées par une pompe mécanique mue par un seul cheval.

Pour augmenter le nombre de fontaines, pouvoir en disposer partout sur le chemin du Roi et faire durer leur spectacle, il faut plus de réservoirs, plus de sources. On construit des réservoirs et des moulins à vent, et ayant atteint 580 m3 de réservoir et une douzaine de fontaines, on peut inaugurer le 17 août 1666 les premières « Grandes eaux » de Versailles.

Ca ne suffit pas pour sublimer la splendeur du Roi… Mais la tâche est difficile : le château de Versailles se trouve à 142m au-dessus du niveau de la Seine et à 10km de celle-ci. L’abbé Picard ayant observé que les plateaux de Trappes et de Bois d’Arcy sont plus hauts que le château, on y crée des étangs artificiels et un aqueduc de 1500 mètres. Les fontaines du parc peuvent alors fonctionner plusieurs heures par jour, tous les jours, et on peut laisser se reposer les chevaux qui faisaient tourner les pompes.

Il en faut toujours plus, et les progrès de la technique continuent de permettre cette débauche de fontaines.

Le défi que représente le puisage de l’eau de la Seine est relevé par Arnold de Ville qui dirige la construction de l’immense machine de Marly, alimentant les jardins du château de Marly :

representation-machine-BNF-gallica

Continuer la lectureVoyage sous les fontaines de Versailles

20 octobre 2013

Do you know EZ3kiel?

Ez3kiel-Naphtaline-Orchestra-haut

It’s a french band of three, and their music will please electroacoustic fans as well as trip hop fans. Some songs are ghostly, with many noises, all of them are poetic. For each album, they develop in parallel a complete visual universe linked with the music, to be enjoyed while listening.

The interfaces of their DVDs are artworks of their own:

Continuer la lectureEZ3kiel

19 octobre 2013

This may be the first article written just after a visit in the history of this blog! The fact that it is mainly composed of photographs probably helps :)

68380

2013 is the second year places from rue Jacob and rue des Saints-Pères gather to organize Bizarro à Saint-Germain, a path of exhibitions of curiosities.

These six places, shops, galleries from Saint-Germain-des-Prés are precisely Librairie Signatures, Galerie Frédéric Castaing, Siki de Somalie, Librairie Alain Brieux, Galerie Géraldine Banier and Xavier Delesalle.

To make it short, Librairie Signatures and Galerie Frédéric Castaing sell autographs, Librairie Alain Brieux sells antique science and medicine books and also has scientific objects, Galerie Géraldine Banier has contemporary art, Siki de Somalie creates objects and jewels from what you would find in curiosity cabinets, and Xavier Delesalle has antiques from many places and times.

All six mixed their belongings, and in every one of the six addresses you can find a composition of all their collections, with the purpose of re-creating curiosity cabinets.

Visiting all six places is quite short but the people in each one were very welcoming and happy to explain what they had exposed. Especially I would like to thank our hostess Céline Mary in Galerie Frédéric Castaing for her explanations and for showing me autographs of Théophile Gautier, Jules Barbey d’Aurevilly and Oscar Wilde!

Of course, as my friends and I were close to it, we went to the famous taxidermist Deyrolle.. who forbids photos :/ So please enjoy Bizarro!


#Bizarro, some instagrams coming, the rest is in the Canon and will come later!

A photo posted by Carpe Webem (@carpewebem) on

Continuer la lectureBizarro à Saint-Germain