Etam au musée d’Orsay, ou le renouvellement en acte des publics de musée

Nouvelle information (10/01), le musée d’Orsay n’aurait pas été prévenu :

On connaît mes nombreuses prises de position, que certains jugent conservatrices, sur les nouvelles manières de penser l’expérience muséale. Je me suis souvent élevé contre la hochettisation de la culture, contre le discrédit qu’entraînent pour les oeuvres certains types de médiation qui sous-estiment trop la capacité des publics à faire des efforts. J’ai aussi souvent condamné la récupération, le détournement par des marques de notre patrimoine culturel.

Pour être cohérent avec toutes ces prises de position, je devrais m’indigner. Mais là !

Là, j’avoue que, visitant plus d’une centaine d’expositions par an et étant confronté à tant de visiteurs qui, au mieux se complaisent dans une ridicule érudition sans vie, souvent se croient investis d’un devoir particulier d’empêcher toute visite qui serait plus vivante que la leur (oui, parfois avec ceux qui m’accompagnent, nous avons des échanges passionnés dans les couloirs des musées, et au lieu de nous rejoindre dans nos débats ces tristes sires nous intiment le silence), et au pire ne ressentent visiblement aucune gêne à vous pousser pour mieux contempler seuls les oeuvres, bref, je vous avoue que la course apeurée au premier plan à 00:32 et la clameur, le grondement primal des publics habituels à 00:46 m’ont bien fait rire.

Je présente toutes mes excuses à mon moi rigoureux, élitiste, voire réactionnaire, pour cet article léger.

Les confrères blogosphériques ont vite levé les boucliers :

Related Posts with Thumbnails
Cet article vous a plu et/ou vous fait réagir ? Partagez-le, laissez un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour ne rien manquer des prochains !

3 commentaires

  1. 11 janvier 2012
    Répondre

    Ah Guillaume, mais que peut ton moi rigoureux, élitiste et réactionnaire face aux Trois Graces ?
    Finalement, ce défilé, on en connaît les retours ? Le public s’est-il « masculinisé » et rajeuni au musée d’Orsay ? ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *