Foire Internationale : Dessins du 21ème siècle, des découvertes !

Du 26 au 28 mars 2010, la Foire Internationale : Dessins du 21ème siècle rassemble cinquante-six étudiants actuellement en cursus universitaire dans seize écoles d’art de neuf pays d’Europe, qui présentent leurs oeuvres. Certains d’entre eux pourraient bien être les artistes européens de demain.

Pour sa deuxième année d’existence, la FID confirme sa position distincte des autres salons de la Semaine du Dessin, en tant que foire prospective. L’année dernière, la FID présentait six étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris. Cette année, ce sont cinquante-six étudiants dans seize écoles d’art de neuf pays, et une nouveauté, la remise du prix de la FID, qui offre à l’étudiant choisi par le jury une exposition dans la galerie Hadrien de Montferrand à Pékin. C’est à Kristina Heckova, étudiante à l’ENSBA Paris, que ce prix a été offert, hier soir.

Parmi tous les étudiants présentés lors de cet événement se trouvent certainement quelques uns des artistes européens de demain. Je me suis prêté au jeu de la prospective, encouragé par l’organisation d’un vote non plus du jury mais des visiteurs, et qui permettra de remettre, demain à 17 heures, de connaître les étudiants préférés du public. Pour moi, dans ces cinquante-six étudiants, nombreux sont ceux qui ont atteint une véritable maîtrise du dessin, ce qui se traduit dans la foire par de nombreuses oeuvres d’étude, ainsi que des séries autour d’idées originales. Chez certains d’entre eux, plus rares, on ressent quelque chose de plus précieux encore : un dessin qui dépasse la seule création esthétique pour devenir un véritable moyen d’expression, une ouverture vers un univers personnel, ainsi qu’un trait distinctif, pas forcément dans la technique, mais plutôt dans les types d’émotion qu’il soulève, les questions qu’il pose, la musique qui s’en échappe.

Aussi, je souhaite vous présenter ici deux jeunes artistes dont les oeuvres, d’abord m’ont touché, et me semblent illustrer ce que je viens d’écrire. Il s’agit de :

  • Aurélie Gravelat, étudiante en sixième année à l’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles,

  • Déplacement, taille réelle 1,50m x 2,20m
  • et Lise Stoufflet, étudiante en première année à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, qui présente certaines de ses oeuvres sur son blog.

Lecteurs, retenez ces noms ! Galeristes, lancez-vous, exposez leurs dessins !

Edit du 29 mars : Lise Stoufflet a remporté hier le prix du Public de la FID ! Je ne suis pas peu fier de ma sélection…

Related Posts with Thumbnails
Cet article vous a plu et/ou vous fait réagir ? Partagez-le, laissez un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour ne rien manquer des prochains !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *