Une sélection d’expos pour janvier 2012

Carpe Webem reprend pour une nouvelle année que je vous souhaite excellente ! On commence dès ce premier jour de l’année par une sélection d’expositions qui ont attiré mon oeil pour le mois de janvier. N’hésitez pas à signaler en commentaire d’autres expositions à ne pas rater et qui commencent pendant ce mois !

Je veux insister en particulier sur l’exposition des plans-reliefs au Grand Palais, qui permettra de mettre en lumière ces réalisations impressionnantes, trop peu connues, trop peu visitées dans leur perchoir du dernier étage du musée de l’Armée aux Invalides !

  • A partir du 12 janvier, l’exposition The Complete Spot Paintings 1986-2011 de Damien Hirst à la Gagosian Gallery :

    DAMIEN HIRST N-Methylurea, 2005 Household gloss on canvas 120 x 120 inches (304.8 x 304.8 cm) © Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, DACS 2011.

    Plus de 300 peintures sont incluses dans l’exposition, du premier pois sur carton créé par Hirst en 1986, en passant par la plus petite spot painting représentant un demi-pois et mesurant 2.54 x 3.81 cm (1996), ou une œuvre monumentale constituée de quatre pois seulement, chaque pois ayant un diamètre de 152.4 cm; jusqu’à la peinture la plus récente réalisée en 2011 comprenant 25 781 pois ayant chacun un diamètre de 1 millimètre, et dans laquelle aucune couleur n’est jamais répétée.

  • A partir du 17 janvier, l’exposition William Ropp à la Maison Européenne de la Photographie :

    William Ropp présente, à la Maison Européenne de la Photographie, une sélection d’environ 20 photographies ponctuant 20 années de travail. De l’obscurité révélatrice du studio aux vastes étendues africaines, en passant par les villages du Mexique, ici, ailleurs, partout, il détaille les fils d’une obsession pour l’homme dépouillé de ses artifices, pour la chair sombre et difforme du désir, pour l’enfance inquiète, immobile dans l’embrasure de la porte.

  • A partir du 18 janvier, l’exposition La France en relief sous la Nef du Grand Palais :

    Sous la nef du Grand Palais, la France s’expose en relief. Autour d’une carte de France de 650 m², seize plans-reliefs conçus du XVIIe au XIXe siècle investissent le prestigieux monument des Champs-Élysées. Des dispositifs interactifs et multimédias alliés à une scénographie originale permettront d’explorer en détail ces maquettes extraordinaires.
    Cette exposition constitue une occasion exceptionnelle pour le grand public de découvrir des pièces spectaculaires de la collection, unique au monde, du musée des Plans-reliefs. Ces plans-reliefs, maquettes historiques de villes fortifiées, constituent un ensemble commencé sous Louis XIV, à partir de 1668, et enrichi jusqu’en 1873.

  • A partir du 26 janvier, l’exposition Into the woods à la Galerie des Galeries :

    «Into the Woods» propose, entre romantisme contemporain et minimalisme saturnien, une expérience esthétique mystérieuse. Imaginée comme une promenade en forêt, cette exposition esquisse à travers le travail de onze artistes femmes, un paysage mental fantasmagorique. Peinture, sculpture, dessin, vidéo, œuvre sonore ou installation, les techniques employées sont multiples et amorcent un parcours énigmatique. Réminiscences de contes de fées ou folklore sylvestre sont convoqués en filigrane et les œuvres surgissent comme des incantations. Leur apparente obscurité offre de multiples passages dans des univers parallèles, où l’ensorcellement nous attend. Entre des semblants de rituels, un cabinet d’œuvres au noir et une dernière note alchimique, le visiteur se perd pour mieux se retrouver lui-même.

Cet article vous a plu et/ou vous fait réagir ? Partagez-le, laissez un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour ne rien manquer des prochains !

Commentaires Facebook

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *