Prix Société Générale d’art contemporain chinois, à la galerie Paris-Beijing

Du 14 au 26 avril 2011, la galerie Paris-Beijing expose les oeuvres des artistes nominés et récompensés par le prix Société Générale de l’art contemporain chinois de 2010.

Jiang Pengyi - Unregistered City No 2

La collection Socité Générale est née en 1995 avec la volonté de décorer les espaces intérieurs des tours inaugurées à la Défense. Aujourd’hui elle comprend 250 oeuvres d’art et environ 700 lithographies, et s’enrichit chaque année d’une dizaine de’acquisitions, d’artistes à la fois nouveaux et confirmés, sans distinction de région ou de forme d’oeuvre : peinture, photographie, sculpture…

Lu Chi Fan - Ponder on the Past

Le prix Société Générale de l’art contemporain chinois qui nous occupe aujourd’hui est le premier organisé par le groupe. Il a pour vocation à la fois de faire connaître de jeunes artistes et d’attirer l’attention sur l’art contemporain chinois. Le jury, composé de professionnels de l’art : galeristes, artistes, critiques, journalistes, après un choix entre 22 nominés, a décerné un grand prix et un prix spécial. Un prix du public a également été remis suite à un vote par des internautes sur le site www.sgchineseart.com.

Liu Xianfeng - I feel that you are leaning on my shoulders

L’exposition à la galerie Paris-Beijing présente les oeuvres des artistes primés et une partie de celles des artistes nominés. Je ne connaissais pas du tout l’art contemporain chinois et suis venu, curieux, à l’invitation d’Etienne que je remercie. J’ai découvert un langage nouveau, qui m’a parlé de ce qu’ont pu ressentir les chinois face au bouleversement de la culture ancestrale et à l’arrivée d’une culture de masse mondialisée et capitaliste. On voit la ville ultra-moderne s’installer dans, sur les décors classiques, on lit une douleur s’exprimer avec une infinie douceur, et une part de rêve, comme un espoir poli et fou. Dépêchez-vous, l’exposition se termine dans quelques jours !

Related Posts with Thumbnails
Cet article vous a plu et/ou vous fait réagir ? Partagez-le, laissez un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour ne rien manquer des prochains !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *