#nb12 – Nuit Blanche 2012 : Parcours dans le centre parisien

A l’occasion de cette 11ème Nuit Blanche, plus de 55 projets seront présentés dans le centre de Paris. Les propositions artistiques ne manqueront pas et le plus difficile sera bien de choisir. Alors voici une double sélection de parcours, le long de la Seine et dans le Marais

Bonne nouvelle, ils seront réalisables à pied et accessibles de 19h à 7h du matin (sauf exceptions précisées).

1er parcours – “Voir et revoir Paris”

Pour cette 11ème édition de Nuit Blanche, Laurent Le Bon nous l’avait promis : Paris sera la “Reine de la Nuit”.
Longeant la Seine, cette première section du parcours nous offrira une nouvelle vision de la Capitale et des clés pour la redécouvrir.

Tadzio, Le syndrome du périphérique,2012, vidéo en boucle 4 m 5 s © Tadzio.
Musique Thomas Fernier

Commencez votre Nuit sur la voie Georges Pompidou où sera projetée une vidéo sur le thème du périphérique. Cette œuvre de Tadzio transformera l’univers stressant et oppressant du boulevard circulaire en un objet de contemplation et de curiosité.

Depuis les berges de la Seine, vous pourrez également observer le ciel parisien et plus particulièrement “Le soleil dans la nuit”, création lumineuse de Laurent Grasso installée sur le toit de la Samaritaine.

Il sera aussi question de lumière sur la scène du théâtre du Châtelet où Macha Poynder et Kirk Hellie performeront lors de “Night paintings”.

Poursuivez votre circuit sur la rive gauche. Eva Jospin investira une partie des quais de Seine, sous l’escalier du pont St-Michel en y installant un jardin suspendu. Un havre de paix où la nature reprendra ses droits.

Du soleil dans la nuit,2012, Courtesy de l’artiste et de la galerie Chez Valentin, ADAGP

En revenant sur la rive droite, faites un tour vers la Cathédrale. Dans la nef, sur un écran de tulle transparent, sera projeté le film de Valério Carignano. A travers des vues exceptionnelles, des reconstitutions 3D et des détails de ses chefs-d’oeuvre, il redonnera vie à Notre-Dame et vous en donnera une vision inédite. Ouverture de la Cathédrale de 21h à minuit et projection à 21h et 22h30.

Pour clôturer ce premier parcours, venez profiter de la terrasse du BHV (fermeture à 2h), un des dix belvédères accessibles exceptionnellement au public.

Eva Jospin, Jardin secret

2ème parcours – “Il était une fois… le Marais”

Pour la seconde partie du parcours “Centre”, entrez dans un Marais bouillonnant, peuplé d’elfes, de fantômes et de créatures errantes.

Détour par le cirque au musée d’art et d’histoire du Judaïsme où jongleurs, clowns et échassiers réinterpréteront, dans la cour de l’hôtel de Saint-Aignan, le discours final du “Dictateur” de Charlie Chaplin. (horaires : 19h30 – 3h)

I’m sorry… (2005), film 16 mm, noir et blanc, 2’37’’ © Jordan Wolfson

Dans la cour des Archives Nationales, le projet “Bubble your life” des deux scénographes Antoine et Nicolas mettra du peps dans votre parcours. Cette performance ludique et aérienne se transformera en espace de jeu pour les enfants et de flânerie pour les adultes (jusqu’à 4h).

Poursuivez par une déambulation tolkienne auprès des Gardiens du Trésors du Crédit Municipal, parmi les mages, une armée d’elfes volants et un griffon monumental (installation lumineuse de Cédric Verdure et Timothé Toury).

En rejoignant la fin du parcours, place aux fantômes de Thomas Cimolai qui hanteront les boutiques de la rue du Pont Louis-Philippe. Enfin la mairie du 4ème proposera un Bouquet final, déversant sur le sol de la salle des fêtes une épaisse mousse blanche et crémeuse.

Armée d ’elfes, gardienne des trésors du Mont de Piété à l’occasion de Nuit
Blanche 2012 © Fête des Lumières de Lyon 2011

Bien que cette mise en scène de Michel Blazy dénonce la surconsommation et le gaspillage, il ne faudrait pas vous priver d’une délicieuse glace de Pozzetto (39 Rue du Roi de Sicile – jusqu’à 23h30).

S’il vous reste quelques forces, rendez vous au Pavillon de l’Arsenal qui proposera un projet de Jeanne Susplugas sous forme d’atlas participatif de la Nuit ; les lieux participants à Nuit Blanche y seront cartographiés et des photos, publiées sur les réseaux sociaux avec le #nuitblanche, viendront l’alimenter en temps réel.

Bien entendu, ce choix n’engage que moi… Alors, laissez-vous aller, longez les rives de la Seine et suivez vos envies au gré des installations qui vous surprendront en plein cœur de la Nuit.

Flore Ricoux

Related Posts with Thumbnails
Cet article vous a plu et/ou vous fait réagir ? Partagez-le, laissez un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour ne rien manquer des prochains !

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *