L’Audi Q3 rencontre la FIAC : des installations en cubes miroirs

Du 20 au 23 octobre 2011, pendant la FIAC, Audi installait dans Paris des oeuvres de designers précédemment primés par les Audi Talents Awards, dans le cadre de la préparation du lancement de son nouveau SUV, le Q3.

En plein centre de Paris, devant le Centre Pompidou, c’était un grand cube miroir, le Qube 3, qui permettait d’observer le Q3. Ce symbole du cube miroir, décliné dans les thèmes de la mobilité, de l’espace et du design urbains, c’est ce qui a été demandé à trois designers respectivement primés par les Audi Talents Awards en 2009, 2010 et 2011.

Installation de Marie-Aurore Stiker-Metral

Sur l’esplanade du MK2 Bibliothèque, un socle surmonté de trois cubes miroirs, comme tissés de plus petits cubes qui fragmentent la lumière, qui répondent aux grands volumes vitrés qui les entourent : l’immeuble Accenture, mais surtout les monumentaux livres qui forment les coins de la BnF. C’est l’oeuvre de Marie-Aurore Stiker-Metral, qui signe également chez Ligne Roset une collection de meubles en métal plié : on retrouve dans ses créations une inspiration née des travaux manuels, transcrite ensuite en grands formats et en matériaux modernes.

Installation de Constance Guisset

A Artcurial, c’est une guirlande en petits cubes miroirs qui surmonte un banc et interprète le thème de la mobilité urbaine : une oeuvre en mouvement qui fait la synthèse du vent et de la lumière. C’est l’oeuvre de Constance Guisset, qui dans ce qu’elle crée exploite souvent le mouvement et le scintillement. La légèreté esthétique est aussi une légèreté pratique qui se traduit dans un transport et un montage facilités, souvent une contrainte supplémentaire imposée aux designers.

Installation d'Arnaud Lapierre

Sur la place Vendôme, c’est un cercle de cubes dans une place carrée qui nous attend : c’est la création d’un espace mi-isolé, à la fois intérieur et extérieur, avec autant de facettes que de modes d’usage. Une liberté laissée au regardeur, à l’utilisateur, qui traverse le travail d’Arnaud Lapierre dans ses créations d’objets. Une oeuvre qu’on rêverait de voir au centre de la cour carrée du Louvre !

Pour moi, de belles découvertes et de belles rencontres, entrecoupées de trajets confortables en Audi Q3. Pour les passants, l’opportunité de découvrir dans l’espace public des oeuvres sans se voir imposer de grandes publicités : seul un QRcode est à scanner pour en savoir plus sur chacune d’elles, et s’apercevoir qu’une marque est derrière tout ça. Une manière élégante de valoriser son mécénat dans le cadre du lancement d’un produit : on en redemande.

Related Posts with Thumbnails
Cet article vous a plu et/ou vous fait réagir ? Partagez-le, laissez un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour ne rien manquer des prochains !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *