« La Voie du Tao, un autre chemin de l’être » au Grand Palais

Du 31 mars au 5 juillet 2010, les Galeries Nationales du Grand Palais proposent (en collaboration avec le musée national des arts asiatiques, musée Guimet) une riche exposition en forme de parcours initiatique à l’histoire de la pensée taoïste. C’est, encore une fois dans ces galeries, une excellente visite.

« La Voie du Tao, un autre chemin de l’être”, exposition consacrée à la pensée taoïste, ni tout à fait religion, ni tout à fait philosophie, s’articule autour de cinq thèmes. Cosmologies/Cosmogonies d’abord, avec la présentation des grandes puissances astrologiques du taoïsme, liées au découpage de la voûte céleste et aux constellations qui la composent, machinerie qui rythme l’histoire humaine.
On découvre ensuite les origines de ce qui constitue le canon des textes taoïstes, avec en particulier celles de l’écriture du Tao Te King. Lao Tseu étant devenu, bien plus que l’auteur de ce texte, une divinité pour les taoïstes, qui leur accordent une très large place. En particulier, aux Immortels, qui représentent un idéal. Le Tao (la « Voie ») enseigne, si ce n’est à atteindre cet idéal, du moins à l’approcher par une sagesse de longue vie autour des concepts de « non-être », de « non-agir ». L’exposition se termine par la présentation des rites et liturgies, tels qu’ils sont pratiqués, et ce jusqu’à nos jours.

Comme je l’écrivais dans le chapeau, les Galeries Nationales du Grand Palais offrent encore une fois un voyage particulièrement enrichissant dans des salles décorées et mises en musique, où encore une fois l’audioguide est d’excellente qualité et donc à ne négliger sous aucun prétexte.

Related Posts with Thumbnails
Cet article vous a plu et/ou vous fait réagir ? Partagez-le, laissez un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour ne rien manquer des prochains !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *