« L’hôtel particulier, une ambition parisienne » à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine

La note de Carpe Webem : ★★☆

Du 5 octobre 2011 au 19 février 2012, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine retrace l’histoire et l’architecture de ces demeures symboliques.

L’exposition est construite en trois temps. La première partie, en reproduisant au fil des salles à l’aide de murs en trompe-l’oeil et de sols recouverts de lino le chemin dans la cour et l’enfilade de pièces d’un hôtel particulier : vestibule, antichambre, chambres, … permet au visiteur de découvrir l’usage de celles-ci. Lors de la visite, en arrivant dans chaque pièce, on essaie de se représenter mentalement l’endroit où l’on se trouve dans le plan d’un hôtel particulier. On apprend que si les mêmes types de pièces se retrouvent, les organisations sont variées : on ne trouvera qu’un peu tard, dans les dernières salles de cette première partie, des plans d’hôtels que l’on dévore !

La deuxième partie, longue et très riche en maquettes, gravures et contenus explicatifs, nous fait comprendre quelle variété existe dans l’architecture des hôtels particuliers en se concentrant sur les hôtels de Cluny, Lambert, de Thélusson et enfin le Palais-Rose, ce dernier ayant hélas été détruit. Parallèlement à ce parcours, des espaces reviennent sur les décorations extérieurs et intérieurs, les jardins, et les rapports entre l’hôtel particulier et la ville.

La troisième et dernière partie, c’est un film qu’il ne faudra pas omettre de regarder en pensant qu’il sera rébarbatif. C’est l’histoire, maquette et bruitages (cocasses) à l’appui des nombreuses modifications des hôtels de Guise et de Rohan, qui deviendront l’hôtel de Soubise, un hôtel que vous connaissez parce qu’il héberge aujourd’hui les Archives Nationales de Paris.

Un dispositif intéressant, et dont nous commencions tellement à ressentir le besoin avec Aude Mathey qui m’accompagnait pour cette visite que nous avions, avant de le découvrir, commencé à l’imaginer, est installé dans la deuxième partie de l’exposition. C’est un grand écran tactile avec un plan de Paris où sont pointés tous les hôtels particuliers disparus ou encore existants : pour chacun on accède à une fiche avec son adresse, son historique, ses architectes, son statut et utilisation actuelle, et on peut aussi savoir s’il est ouvert au public. Ces informations s’accompagnent éventuellement de photos. Les heureux possesseurs d’iPhone peuvent, sans attendre d’essayer ce dispositif dans l’exposition, télécharger l’application gratuite qui le reproduit : Hôtels particuliers. Quelques copies d’écran :

  

Vous avez visité cette exposition ? Qu’en avez-vous pensé ? Donnez votre sentiment en commentaire !

Informations pratiques

Tarifs : Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 5 €

Horaires : Lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche : 11h à 19h. Jeudi : 11h à 21h.

Lieu : Cité de l’Architecture et du Patrimoine, 1 place du Trocadéro, 75016 Paris. Suivez la Cité de l’Architecture et du Patrimoine sur Twitter : @Citedelarchi

Plus d’infos sur le site de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine

Related Posts with Thumbnails
Cet article vous a plu et/ou vous fait réagir ? Partagez-le, laissez un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour ne rien manquer des prochains !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *